Le projet MELISSA – Gestion de connaissances

La gestion de connaissance a pour objet :

  • La préservation de pans de connaissances bien spécifiques, repérés en fonction de l’importance de leur rôle sur les missions et les activités de la société, visant à rendre pérenne le capital de connaissances de la société
  • L’intégration des connaissances, visant d’une part, à tirer profit du capital de connaissances de la société et d’autre part, à enrichir ce capital

Le projet MELiSSA est d’une longue durée et implique un grand nombre de partenaires européens et canadiens. Il demande de gérer de la connaissance profonde (biologique, toxicologique, agriculture, procédé, etc). Sherpa Engineering a proposé une structure organisée autour d’un modèle systémique utilisant sa méthodologie :

  • définition des phases du cycle de vie, des niveaux systèmes, des architectures opérationnelles, fonctionnelles et technologiques, des tests de caractérisation et de validation et des exigences
  • intégration des connaissances de nature différente (stratégique, programmatique, opérationnelle)
  • prise en compte de la juste variété pour répondre aux enjeux combinés de nature stratégique, économique, logistique, gestion d’énergie, contraintes de masse, sécurité, etc
  • acquisition de niveaux de maturité technique pour sécuriser l’usage du système en milieu hostile

Nous avons défini le référentiel général pour permettre à chaque partenaire de mettre à disposition et de partager la connaissance juste nécessaire. Sur le projet MELiSSA, nous avons choisi l’outil collaboratif de Dassault System (ENOVIA/SMARTEAM). Cet outil permet d’enregistrer tous les documents d’un projet, notamment les notes techniques, de gérer les droits d’accès, de gérer la configuration et les essais, de gérer les exigences et d’avoir la traçabilité des évènements majeurs.

Scroll to top